Percussions

NIVEAU : Intermédiaire

INTÉRÊT DE LA TECHNIQUE : Les percussions sont une technique spectaculaire, maintes fois vue au cinéma. Leur effet stimulant et dynamisant est très intéressant.

POSITION DE LA MAIN : Il existe plusieurs façons de positionner les mains pour réaliser cette manœuvre. Voici les plus courantes : Main ouverte (fermez légèrement la main de manière à former une conque), coquillage (superposez vos mains en prenant soin de laisser un espace vide entre elles) et le poing fermé (fermez votre main en maintenant votre pouce à l’extérieur).

DESCRIPTION DE LA TECHNIQUE : Ayant choisi une des trois positions décrites plus haut, percutez fermement la peau du sujet en relâchant bien vos doigts. Renouvelez l’opération en rythme en changeant systématiquement vos mains de place. Si la percussion est bien faite, un petit bruit mat et court se fait entendre.

CE QUE VOUS DEVEZ RESSENTIR : Après le contact de la percussion, la main doit rebondir comme sur un tambour.

CE QUE DOIT RESSENTIR LA PERSONNE MASSÉE : La sensation d’être un instrument de musique laisse progressivement place à un sentiment de relâchement, suivi d’un effet dynamisant très agréable. Cette technique n’étant pas traumatisante, le sujet ne devra ressentir de douleur à aucun moment.

PRESSION : Elle est moyenne dans la mesure où l’on ne cherche pas à taper mais à rebondir sur la peau.

AMPLITUDE : Faible, de manière à obtenir le maximum de précision.

VITESSE : Les mains alterne très rapidement.

ZONE : Les zones les plus concernées sont le dos et la partie postérieure des cuisses. mais vous pouvez essayer sur des zones plus inattendues comme la te par exemple.

QUAND : Cette technique est adaptée pour la détente. La relaxation est aussi très dynamisante et permet  de faire circuler l’énergie.

CONSEIL : Il est possible que de petites rougeurs apparaissent, c’est une réaction normale qui prouve que la manœuvre a bien été perçue par le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *