Friction

NIVEAU : Intermédiaire

INTÉRÊT DE LA TECHNIQUE : Frictionner, comme le cuir chevelu chez le coiffeur, ou comme pour les mains quand il fait froid. L’idée est de mobiliser la peau par rapport aux couches profondes, ce qui a pour effet de rendre la peau plus souple, mais aussi de provoquer un échauffement cutané très agréable.

POSITION DE LA MAIN : Indifféremment avec le bout des doigts ou la paume, tout dépend de la surface à travailler.

DESCRIPTION DE LA TECHNIQUE : Le but de la friction est de faire bouger la peau par rapport au plan qui est en dessous. En fait, ce ne sont pas les doigts qui bougent, mais bien l’ensemble de la peau par rapport aux couches inférieures. Les frictions peuvent être circulaires, transversales, longitudinales. Tout est possible en fonction de la partie massée et de ce que vous ressentez.

CE QUE VOUS DEVEZ RESSENTIR : Il faut raisonner de façon globale, c’est l’ensemble de la peau que vous devez mobiliser sous les doigts. Très rapidement, vous sentirez un échauffement suivi d’un très net assouplissement de la zone travaillée.

CE QUE DOIT RESSENTIR LA PERSONNE MASSÉE : Cette manœuvre, pourtant énergique, est très agréable sur l’ensemble du corps. Elle semble revigorante et bienfaitrice.

PRESSION : Suffisante pour que les doigts ne glissent pas sur la peau.

AMPLITUDE : Faible, car la technique est ciblée.

VITESSE : Vigoureuse.

ZONE : Partout sauf le visage.

QUAND : C’est une manœuvre que vous pouvez facilement intégrer à tous les types de massage, mai sn’oubliez pas son côté dynamisant.

CONSEIL : Essayez sur vous ! Votre main est un bon champ d’expérimentation pour cette technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *