Etirements

NIVEAU : Intermédiaire

INTÉRÊT DE LA TECHNIQUE : C’est une technique musculaire qui vise à redonner de l’élasticité à la zone sollicitée. Elle se pratique sur l’ensemble des muscles du corps en fonction de leur direction et de leur rôle respectifs.

POSITION DE LA MAIN : Vos mains vont prendre un appui ferme et large sur la zone à étirer. Utilisez la plus grande surface de main possible de façon à ne pas être agressif.

DESCRIPTION DE LA TECHNIQUE : Repérez dans un premier temps le muscle qui vous intéresse. Une fois que vous avez compris sa direction et localisé ses insertions, placez vos deux mains sur les points d’appui osseux qui correspondent approximativement à l’endroit où s’attache ce muscle. Écartez maintenant tout doucement vos mains l’une de l’autre comme pour allonger le muscle et lui redonner toute sa souplesse. Attendez jusqu’à ressentir le relâchement de la résistance.

CE QUE VOUS DEVEZ RESSENTIR : Au départ une tension importante comme un élastique qui refuse de se laisser étirer, puis progressivement la raideur semble s’amoindrir jusqu’à une sensation de liberté retrouvée entre vos mains.

 CE QUE DOIT RESSENTIR LA PERSONNE MASSÉE : Si la zone est bien choisie, la personne aura le sentiment que l’on est en train d’agir sur une zone clé. Malgré la sensation désagréable des premiers instants, le relâchement musculaire qui suit procure un bien-être très profitable.

PRESSION : Moyenne, dans la mesure où l’on doit juste obtenir la mise en tension musculaire entre les deux mains.

AMPLITUDE : Faible et sans à-coup. Ne cherchez pas à étirer le muscle avec de petits mouvements saccadés, vous risqueriez de le maltraiter et d’obtenir une réaction de douleur et de crispation.

VITESSE : Très faible.

ZONE : Toutes les zones où l’on sent que la tension musculaire peut s’opposer à la mobilité de l’articulation.

QUAND : A tout moment dans votre massage, à condition d’avoir bien préparé la zone et d’être sûr de son utilité.

CONSEIL : Ne forcez pas, car vos mains, bien positionnées, sont efficaces sans fermeté excessive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *