Palper-rouler

NIVEAU : Expérimenté.

INTÉRÊT DE LA TECHNIQUE : Cette manœuvre est surtout utilisée dans un but esthétique. Elle permet de décoller la peau des autres tissus, restaurant la micro circulation et améliorant ainsi les échanges de la zone. Cette technique vise les capitons et la cellulite.

POSITION DE LA MAIN : Attrapez un pli de peau assez important entre les doigts et le pouce. Maintenez fermement la pression pour que la peau ne vous échappe pas.

DESCRIPTION DE LA TECHNIQUE : Le palper vise à attraper un pli de peau et le rouler tente de mobiliser la peau en la décollant des tissus des couches inférieures. Après avoir pris la peau entre vos doigts, faite-la rouler entre votre pouce et l’index plus le majeur dans une direction choisie. Répétez l’opération en décalant progressivement votre main sur toute la région à traiter. La peau rougit légèrement, signe de réaction circulatoire.

CE QUE VOUS DEVEZ RESSENTIR : Au début la peau est dense, épaisse, difficile à mobiliser et semble totalement adhérente ; puis, en la travaillant, elle devient plus malléable et paraît s’assouplir jusqu’à devenir élastique.

CE QUE DOIT RESSENTIR LA PERSONNE MASSÉE : C’est une technique un peu agressive qui peut être mal supportée, surtout si elle n’est pas bien pratiquée. Interrogez la personne sur ce qu’elle ressent.

PRESSION : Elle est forcément importante, mais il ne s’agit pas ici de pincer la peau mais bien de la prendre fermement sans provoquer de réaction douloureuse.

AMPLITUDE : Moyenne car il est difficile de réaliser cette technique sur une grande étendue.

VITESSE : Faible, car le geste de roulement demande patience et précision.

ZONE : Les cuisses, les fesses, le ventre, le dos, tous les endroits où la graisse s’accumule.

QUAND : Cette technique trouve son intérêt dans un massage circulatoire ou à visée esthétique. L’auto-massage est particulièrement efficace avec ce genre de technique.

CONSEIL : Le manque de mobilité de la peau révèle souvent une souffrance plus profonde. Attention à la cellulite douloureuse. En effet certaines femmes souffrent de ce phénomène extrêmement désagréable. Avant d’utiliser le palper-rouler, essayez une manœuvre de percussion pour préparer la région. Si la douleur persiste, n’insistez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *